Dossiers

Isobel Waller-Bridge, art appliqué

Spread the love

(n°1513)

Dossiers

Portrait de la compositrice Isobel Waller-Bridge - Radio Phénix
Isobel Waller-Bridge

Isobel Waller-Bridge, retenez bien ce nom… même s’il n’est pas facile à mémoriser. Elle fait partie de cette vague de jeunes compositrices qui montent à Hollywood tout comme Nathalie Holt, Nainita Desai, Nami Melumad ou encore Pinar Toprak etc., dans le sillage d’Hildur Guðnadóttir qui a remporté l’oscar de la meilleure BO en 2020 (Joker). Un vent de fraicheur sur le métier de compositeur de film qui s’avérait trop masculin jusqu’à ces dernières années et elle fait partie de celles qui prouvent qu’il l’était à tord. Car il y a beaucoup de talent et une grande maîtrise chez cette jeune britannique qui a connu son premier succès avec sa soeur, l’actrice et scénariste Phoebe Waller-Bridge, grâce à leur travail sur Fleabag (2016-2019). Ensuite c’est sur Emma. qu’Isobel franchit un palier avec une BO un brin sautillante et rigolote de prime abord avant de laisser place à des compositions lyriques savamment orchestrées et d’une grande élégance. La bande-son qu’elle a co-composée avec David Schweitzer a été nominée 4 fois, dont une aux IFMCA, après une nomination pour la BO de Fleabag aux RTS Craft & Design Award 2019 et une nomination pour la bande-son de Little Bird aux Underwire Film Festival 2017. Même si elle n’a encore reçu aucune récompense çà ne saurait tarder tant son écriture est méticuleuse, immersive et esthétique que ce soit avec des instruments acoustiques et même avec des sonorités électroniques, la BO de Munich: The Edge of War en est la preuve.

Diplomée de l’université d’Édimbourg, du King’s College de Londres et de la Royal Academy of Music, Isobel Waller-Bridge est autant attachée au Cinéma qu’à la Scène où elle intervient en tant qu’interprète ou en tant que compositrice notamment pour le Philharmonia Orchestra de Londres, la Paris Fashion Week (2020) ou encore pour les pièces de théâtre The Son, The ForestWoyzeck, Blood Wedding, et Knives in Hens. C’est donc avec un solide background théorique et pratique qu’elle avance dans l’industrie de la Musique de Film et sur son agenda se trouvent déjà le thriller The Tutor, le drame Embers et le film d’horreur Apartment 7A. Après avoir bouclé la BO du film d’animation The Boy, the Mole, the Fox and the Horse, la natif de Londres vient aussi de terminer celle d’I Came By, un film réalisé par Babak Anvari et qui comporte dans son casting George MacKay, Percelle Ascott, Kelly Macdonald, Hugh Bonneville, Varada Sethu, Franc Ashman et Anthony Calf. L’intrigue tourne autour d’un graffeur qui s’attaque aux riches propriétés des élites avant de tomber sur un secret qui mettra lui et ses proches en danger. I Came By sera disponible sur Netflix à partir du 31 Août prochain.

Didier Bianay (Mr Reyd)

N’oublie pas de t’inscrire pour être averti de chaque nouvel article

Ce site est la suite de www.musiciews.wordpress.com qui servira désormais d’archive (1349 articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.