Musiques De Films Légendaires

Le son qui braque

Spread the love

(n°1358)

Musiques De Films Légendaires

Mike Post
Mike Post

« Une porte de cellule qui se referme », c’est ce que Mike Post dit avoir voulu traduire par ce fameux dong-dong qui lance le thème de la série New-York, Police Judiciaire, musique martelée par nombre de chaînes TV dans le monde pendant 2 décennies avant que les spin-offs n’aient pris le relais jusqu’à maintenant, non sans quelques variations de style ou de caractère en fonction des époques. Car si la version de New-York, Unité Spéciale (depuis 1999) ressemble pratiquement à l’originale (1990-2010), elle est plus moderne, genre Les Experts pour New-York, Section Criminelle (2001–2011), plus empressée pour New-York, Cour de Justice, ou encore plus intimidante, plus épique, plus imposante et plus sombre dans le dernier spin-off diffusé à savoir Law & Order: Organized Crime (depuis 2021) à l’heure où la frontière entre format TV et format Cinéma devient de plus en plus étroite.

Mais malgré toutes ses versions on ne pourra jamais prouver qu’une cérémonie ait vraiment récompensé ce theme sur des critères musicaux puisqu’il n’a rapporté à Mike Post que ces BMI Awards rétribuant les oeuvres qui génèrent le plus de droits d’auteurs, des distinctions qui pourraient n’être dues qu’à l’immense réussite de la série mère et de ses 2 principaux spin-offs, Unité Spéciale et Section Criminelle. Non, la vraie preuve du succès de cette composition est donc sa longévité de 31 ans et sa rentrée dans la culture populaire, et on le doit principalement à ce sound-design de moins de 2 secondes à l’aspect lapidaire, brutal, glacial qui sied autant à l’univers dur, rigoureux et strict de la franchise de Dick Wolf qu’à l’introspection des harmonies de cette composition qui, dans sa version complète, dure plus de 3 minutes. 2  secondes > 3 minutes 15, c’est l’équation étrange du succès de ce main theme, et Mike Post s’en était presque plaint au magazine EW en 1993 : « Pour être honnête, je trouve ça bizarre. J’ai écrit un thème qui me semble très musical, mais ce dont tout le monde me parle, c’est de ce gros bruit. » Mais ce gros bruit unique et iconique possède cette qualité que l’on réclame tant d’un bon générique de série : il interpelle…

Didier Bianay (Mr Reyd)


N’oublie pas de t’inscrire pour être averti de chaque nouvel article

Ce site est la suite de www.musiciews.wordpress.com qui servira désormais d’archive (1349 articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.