Musiques De Films Légendaires

On est conquis !

Spread the love

(n°1418)

Musiques De Films Légendaires

Alfred Newman

D’entrée, les premières exclamations des trompettes du main theme de La Conquête De L’Ouest donnent le ton aventureux du film, la composition du légendaire Alfred Newman ne se délaissant que très rarement de ce tempérament remuant, engagé ou agité. Car oui, de l’aventure galopante il y en a eu dans cette intrigue à cheval sur des époques déterminantes de l’expansion de la jeune nation américaine, des déplacements laborieux en chariots bâchés des premiers pionniers à la diligence des locomotives permise par le développement du chemin de fer, en passant par la triste et bouleversante guerre de sécession ; cette dernière est d’ailleurs suggérée au coeur du morceau (1:39-1:45) lorsque les trompettistes adoptent un ton de recueillement sur fond de cloches funèbres, le seul segment réellement posé d’une partition particulièrement riche.

Et dire qu’Alfred Newman n’était pas dans les plans conservateurs de la production… qui avait de prime abord des vues sur Dimitri Tiomkin, un spécialiste de la musique de Western mais indisponible pour problèmes de santé. Car à l’époque Alfred Newman c’est un bison, lui qui cumule déjà 8 oscars et qui, grâce à cette composition et à la BO de La Conquête de L’Ouest, frôle une 9ème récompense en 1964. Il réussira finalement en 1968 avec la BO du film Camelot avant de décéder en 1970, laissant 2 grands héritages ; tout d’abord parce que cette BO figure dans la shortlist AFI des plus grands scores du Cinéma et aussi parce qu’il est l’ancêtre venu du Connecticut de ce qui par la suite se révélera une véritable dynastie de la Musique de Film, celle des Newman, avec ses frères Emil et Lionel, son neveu Randy et ses fils Thomas et David, 6 compositeurs émérites qui totalisent à ce jour 12 oscars en 103 nominations dans la grand-messe d’Hollywood. Une autre conquête de l’ouest…

Didier Bianay (Mr Reyd)

N’oublie pas de t’inscrire pour être averti de chaque nouvel article

Ce site est la suite de www.musiciews.wordpress.com qui servira désormais d’archive (1349 articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.